argotheme

N.E. Tatem : Auteur, éditeur et journaliste.

Lycée Lotfi à Oran

Harcelée pour sa chevelure, par le proviseur d’un lycée, à Oran.

Au lycée de la capitale de l’ouest algérien qui était une cité symbole d’émancipation mentale et culturelle, le proviseur a trouvé le moyen d’harceler une de ses disciples. Et il le fait pour une coiffure et non pour ses résultats ou pour un autre comportement. Une histoire de tenue, qu’il considère osée ou mal au …

Harcelée pour sa chevelure, par le proviseur d’un lycée, à Oran. Lire la suite »

4 personnes condamnées pour espionnage pour la France.

Au total six personnes sont impliquées dans cet imbroglio où se mêlent trafic de drogue, de véhicules, de matériel médical, de falsification de documents d’identité, de terrorisme et d’espionnage. Elles ont été jugées dès lundi 9 novembre. Deux sont relaxées. L’affaire a été traitée par le tribunal de Dar-El-Beidha et s’est soldée avec des sentences …

4 personnes condamnées pour espionnage pour la France. Lire la suite »

Anis Rahmani Ennahar-TV & son épouse

Anis Rahmani, d’Ennahar-TV, écope de 5 ans de prison, pour l’affaire du colonel Ismail.

Le propriétaire d’Ennahar-TV est une des personnalités proches de Bouteflika, lequel a été chassé du pouvoir, après 2 décennies. Anis Rahmani s’est battu pour le 5é mandat, puis a soutenu Bengrina. Il est à son 1er procès. Aux autres délits, son épouse est impliquée, selon les instructions en cours.

Le vote attire 1/4 des inscrits et la constitution n’a que les 2/3 des suffrages exprimés.

La bureaucratie qui se satisfait d’une constitution votée à la hussarde, n’a que cette planche de salut, pour naviguer sur les vagues de la houle qui est le vrai climat que vit l’Algérie. Elle a impunément usurpé le 1er novembre, la date symbole des Algériens. Si une logique pouvait exister dans ce pays livrée à …

Le vote attire 1/4 des inscrits et la constitution n’a que les 2/3 des suffrages exprimés. Lire la suite »

Désapprobation de la constitution en Algérie

Quel avenir pour une constitution ayant 13.8% du corps électoral ?

L’effet de la mascarade électorale du 1er novembre 2020 en Algérie, sur l’image du pays dans la scène internationale, a l’air d’air d’être une punition pour le régime. Les incompétents et corrompus, qui se cachent derrière les militaires, ne finissent pas de casser ce grand pays à cheval entre ce qui le « monde arabe » et …

Quel avenir pour une constitution ayant 13.8% du corps électoral ? Lire la suite »