Désapprobation de la constitution en Algérie

Quel avenir pour une constitution ayant 13.8% du corps électoral ?

L’effet de la mascarade électorale du 1er novembre 2020 en Algérie, sur l’image du pays dans la scène internationale, a l’air d’air d’être une punition pour le régime. Les incompétents et corrompus, qui se cachent derrière les militaires, ne finissent pas de casser ce grand pays à cheval entre ce qui le « monde arabe » et …

Quel avenir pour une constitution ayant 13.8% du corps électoral ? Lire la suite »