Walid Kechida

3 ans de prison à l’étudiant Walid Kechida pour expressions citoyennes.

Alors que les prisonniers d’opinions optent pour suivre des grèves de la faim pour leur injuste détention, notamment à Alger, l’indécrottable régime qui a mené, depuis l’indépendance, la ruineuse gouvernance, accentue la répression. Et ses sbires nient ces internements à coups médiatiques mensongers. Un jeune internaute a été condamné à 3 ans de prison, lors …

3 ans de prison à l’étudiant Walid Kechida pour expressions citoyennes. Lire la suite »