Rapport FMI Algérie

Le FMI évalue la situation en récession de 5,2% suivie d’un lourd déficit.

Le déficit budgétaire se creuse. Alors que les recettes se réduisent. Et les réserves s’amenuisent. En même temps les instruments pour stimuler la croissance avec diversification de l’économie, sont invisibles, pour ne pas inexistants.