Le vote attire 1/4 des inscrits et la constitution n’a que les 2/3 des suffrages exprimés.

La bureaucratie qui se satisfait d’une constitution votée à la hussarde, n’a que cette planche de salut, pour naviguer sur les vagues de la houle qui est le vrai climat que vit l’Algérie. Elle a impunément usurpé le 1er novembre, la date symbole des Algériens. Si une logique pouvait exister dans ce pays livrée à …

Le vote attire 1/4 des inscrits et la constitution n’a que les 2/3 des suffrages exprimés. Lire la suite »