Société

Pénurie et inflation ramadan Algérie

Ramadan a la dévotion des spéculateurs qui prient pour la pénurie inflationniste.

Les cours mondiaux des produits alimentaires sont en hausse, depuis 2020. Toutes économies qui se respecte couvre cette facture, pour échapper à la famine. Celles qui assurent leur avenir gèrent aussi leur démographie et ont des calculs justes. En Algérie le faux est plus fréquent…

Rashad dans le Hirak d'Algérie

Le Hirak sera-t-il court-circuité comme la démocratie en 1988 ?

Le danger du terrorisme islamiste guette l’Algérie, alors la population abuse de la religion et ne tient pas compte de cette menace. Le mouvement Rashad est une reprise de la politique par les commanditaires de l’hécatombe de la « décennie noire » que les politiciens et les bureaucrates ont infligé à la société.

Aide PNUD & UE pour COVID

50 millions de $ d’aide à l’Algérie du PNUD et de l’UE pour contrer COVID-19.

Le projet associant le PNUD (programme de l’ONU pour le développement durable), l’UE (Union Européenne), venant en aide à l’Algérie, a mobilisé 50 millions de dollars (43 millions d’€). Il s’intitule « Réponse de solidarité européenne au COVID-19 en Algérie », les dirigeants algériens accusent des « mains étrangères » et d’Europe ayant des visées de déstabilisation …

50 millions de $ d’aide à l’Algérie du PNUD et de l’UE pour contrer COVID-19. Lire la suite »

prisonniers d'opinion Algérie

L’arbitraire persécution des prisonniers d’opinion en Algérie.

Dans les discours officiels du pouvoir piloté par Tebboune, qui a lui-même décrété la dissimulation de l’inexistence de détenus condamnés pour leur opinion, l’actuel pouvoir d’Alger serait issu du mouvement populaire dit du 22 février 2019. Mais c’est une démagogie. Même ceux qui accusent les insurgés au service d’une vague et peu visible « main étrangère » …

L’arbitraire persécution des prisonniers d’opinion en Algérie. Lire la suite »

Walid Kechida

3 ans de prison à l’étudiant Walid Kechida pour expressions citoyennes.

Alors que les prisonniers d’opinions optent pour suivre des grèves de la faim pour leur injuste détention, notamment à Alger, l’indécrottable régime qui a mené, depuis l’indépendance, la ruineuse gouvernance, accentue la répression. Et ses sbires nient ces internements à coups médiatiques mensongers. Un jeune internaute a été condamné à 3 ans de prison, lors …

3 ans de prison à l’étudiant Walid Kechida pour expressions citoyennes. Lire la suite »