Djerad se vaccine

Début de la campagne de vaccination anti-COVID-19.

La phase une de vaccination a été lancée le 30 janvier, principalement à Alger et Blida, deux zones qui ont été fortement frappées de la maladie qui a déjà bien d’une année de présence dans le pays. C’est en mars 2020 que le premier cas atteint du SRAS-CoV-2 a été signalé en Algérie.

L’inexistence de chiffres pour les doses, acquises et déjà mise à disposition, laisse dubitatifs les observateurs. La quantité qui reste approximative est dite avec ces premières 50 000 doses, sur 5 millions déjà obtenues. C’est donc la partie préliminaire pour 50 millions qui font le besoin national selon la population.

D’après les règles présumées en la matière, la campagne devrait commencer avec les agents de santé, les personnes âgées et d’autres populations vulnérables. Mais des images et des interventions sur les réseaux du Web, rapportent que les premières inoculations sont constatés que pour des privilégiés ont été vaccinés, seulement parce qu’ils sont des agents de l’Etat.

Symboliquement la campagne a été lancée le dernier samedi de janvier 2021, officiellement dans la ville de Blida, où le premier cas d’infection par le coronavirus du pays a été confirmé en mars 2020.

En forme de cérémonial, un retraité de 65 ans a reçu le premier vaccin russe contre le Spoutnik-V dans un hôpital de la ville située à environ 40 kilomètres au sud-ouest de la capitale, en présence des autorités sanitaires. L’APS a montré Mr Djerad, le premier-ministre, se faire vacciner à Alger.

Ce fut l’occasion pour Mr Benbouzid, ministre de la santé et de la réforme des hôptaux, de prendre la parole : « Toutes les mesures ont été prises pour assurer un bon déroulement de la campagne de vaccination sur le territoire national… », a-t-il déclaré.

L’Algérie et la Russie reprennent un projet mis en berne ces derniers jours. La production localement de « Spoutnik-V » localement. Nous avons déjà publié un article à ce sujet, mais à ce stade rien de vraiment concret sur cette voie.

Ils ont convenu, lors de l’audience accordée dimanche, jour des premières vaccinations, par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à l’ambassadeur de la Fédération de Russie à Alger, Igor Beliaev, de relancer le projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *