Accident Tamanrassat 31/12/2020

21 décès et plusieurs blessés dans un tragique accident routier à In-Amguel – Tamanrasset.

Dans l’accident de Tamanrasset 31/12/2020, il y eu 21 morts et plusieurs blessés. Un seul Algérien est le conducteur. Les reste des victimes de ce tragique fait de circulation routière sont des africains.

Selon les statistiques officielles plus de 3000 personnes ont été tuées en 2019 dans des accidents de circulation routière en Algérie. Et c’est une spirale montante, en dépit d’une amélioration des infrastructures et d’une amélioration du parc du mobilier de transport.

En moins d’une semaine, c’est le second fait routier mortel. Le précédent, avec sept mort et plusieurs blessés, date de la soirée du dimanche 27 décembre. Il s’est produit à Khemis-Miliana, sur l’autoroute Est-Ouest.

La protection civile de la région de l’extrême-sud du pays a émis sur les réseaux d’Internet un point de presse, on ne peut plus détaillé. Leur intervention a commencé vers 16 heures 30 mn.

Les autorités ainsi que les divers services de sureté ne cessent d’appeler au respect des règles de circulation par véhicules. Et d’inciter les chauffeurs à se conformer au code de conduite, alors que les carnages de ce genre continuent…

Pas moins de 20 ressortissants africains ont trouvé la mort, y compris le conducteur, dans une collusion de véhicules qui a eu lieu le 31 décembre en plein après-midi, à In Amguel. Le lendemain s’est alourdi à 21 décès. L’accident s’est produit sur la route nationale numéro 1 au point kilométrique 110, en direction de l’agglomération de Tamanrasset.

19 ressortissants étrangers d’Afrique et un seul Algérien sont parmi les victimes. Aussi on dénombre 11 autres blessés. Selon cette source officielle, ces derniers sont tous des ressortissants de pays africains.

30 passagers étaient entassés dans un Toyota Station 4X4 qui a dérapé. Quant à celui de Khémis-Miliana, deux poids-lourds, arrivés en toute vitesse, ont percuté une série de véhicules légers qui étaient dans la file d’un bouchon sur ce nouvel équipement nécessaire à un axe fréquenté de l’ouest de la capitale.

Il a fallu l’intervention d’un véhicule anti-incendie et 7 ambulances, relevant, 3 du secteur sanitaire de la région et de 4 de la protection civile.

Certains blessés ont été soignés sur place et d’autres de divers degrés de gravité ont été transférés à l’hôpital d’In-Amguel et de Tamanrassat où les dépouilles ont été directement acheminées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *