Vaccination dès janvier 2021 en Algérie

Les autorités annoncent la vaccination dès janvier 2021

La semaine dernière, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a déclaré aux journalistes que le vaccin recommandé contre le coronavirus « sera gratuit pour tous » dans le pays. Il n’avait pas idée de la période de la campagne de vaccination, ni comment se déroule l’opération. Ce qui est essentiel !

Après lui, Abdelmadjid Tebboune, a émis de là où personne ne sait, dimanche 20 décembre, un ordre au Premier ministre, pour présider le plus tôt possible une réunion avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du COVID-19. C’est pour choisir le vaccin adéquat anti covid-19 et de lancer la de vaccination à partir de janvier prochain. Pas de jour exact, ni même la semaine approximative. Le pays fonctionne à tâtons !

Or Mr Djerad, impénitent formateur des bureaucrates, était en visite à Médéa où il avait dit : « … tous ce que nous faisons est dénigré ou rejeté par… »

Voilà la terrible situation sanitaire où les Algériens se trouvent. Quand les responsables montrent une flagrante incohérence par laquelle la tricherie s’effectue avec qui celui qui apparaît le plus dans la prise de l’initiative. Et quand le controversé président est vraiment éloigné des réalités de même son staff gouvernemental, rien n’est probable !

Même précédé par son ministre, et via son compte twitter qui, devenu plus officiel que les médias publics dont l’absurdité de la communication n’est plus à expliquer, car nuisible, médiocre et incompréhensible, qui ont servi à passer la plate vidéo de son pseudo-rétablissement.

Tebboune a écrit : « J’ai instruit le Premier ministre à l’effet de présider, sans délai, une réunion avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en vue de choisir le vaccin adéquat anti covid-19 et de lancer la campagne de vaccination dès janvier 2021« .

Nous avons publié un article où le ministre de la santé russe préconisait que l’Algérie pourrait fabriquer le vaccin « Spoutnik-V ».

Selon le docteur Fourar qui donne quotidiennement les statistiques du COVID-19 le nombre de cas confirmés était le 20 décembre de 95 203. Celui des décès s’élève à 2 666 et 63 260 patients avaient été soignés dans les hôpitaux, depuis l’apparition du virus en Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *