Pistachier des Atlas

Le pistachier de l’atlas, la saison de réhabilitation débute par Djelfa.

Cela fait déjà des années que « L’Botma » en arabe, « Iggh » en Tamazight ou le pistachier de l’Atlas (Pistacia Alantica), connait un intéressement des autorités et des citoyens qui suivent des efforts écologiques. Ce qui encourage l’expansion de sa plantation en Algérie.

Un projet de réhabilitation de cet arbre typique des zones steppiques du sud méditerranéen tend à susciter de nombreuses activités économiques. Mais d’emblée celles prévues entre 2020 et 2021, dont l’animation d’ateliers à distance et la création d’une pépinière pour la promotion de la culture du pistachier de l’Atlas, se concrétisent à petits pas, à travers la participation d’associations et de structures publiques.

Actuellement, en plein saison de plantations arboricoles, et particulièrement sous de bons auspices en précipitations climatiques, c’est à Djelfa, que la revalorisation de cette espèce endémique des régions semi-désertiques, est assez active. Il y a quelques années, en 2011, c’est plus au sud à Ghardaïa qu’une autre campagne de mise au sol de plants de pistachiers a été effectuée.

A la faveur du florilège des initiatives écologiques qui éclatent dans le Monde et sont inscrites dans le cadre dans bien des programme de l’ONU et pour lesquels la jeunesse se mobilise, le développement en Algérie est incité par le PNUD. La collaboration du Haut commissariat au développement de la steppe (HCDS) avec le mouvement associatif, a pour cette occasion croisé ses efforts avec l’Organisation nationale des jeunes compétences scientifiques et professionnelles.

Plusieurs sites visés par ces opérations de plantations. La reprise du projet du Barrage vert, compte à lui seul l’objectif de plantation de 10.000 arbustes de cette essence. Cette modeste contribution à l’effort de reboisement, est comprise dans le plus vaste programme dont les autorités du pays parlent très souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *