3 Terroristes abattus à Jijel

3 terroristes abattus à Jijel

L’armée algérienne a tué mardi, 1er décembre, trois terroristes dans le territoire de la wilaya de Jijel, qui se situe à plus de 300km à l’est de la capitale Alger. L’annonce a été en fin de l’après-midi de la journée par le ministère de la Défense dans un communiqué officiel. Et par l’intermédiaire du site Web mdn.dz, source souvent consultée pour sa pertinence.

L’opération est désignée de qualité, par le laconique et habituel commentaire. Elle est encore en cours, alors que nous mettons en ligne cet article, au lendemain matin. Elle confirme la détermination de l’armée algérienne à éliminer les criminels, à travers tout le territoire du pays. Alors qu’il faut aussi se demander : jusqu’à quand cette situation d’existence de terroristes peut-elle encore exister ? Car qui alimente vraiment cette théocratie djihadiste qui a commencé dans le pays, après l’Afghanistan lors de la décennie 1980. L’islamisme, ou l’islam politique est entretenu à cet effet.

Les trois terroristes ont été abattus par une faction de l’armée lors d’une opération de recherche qui s’effectuait ce mardi 1er décembre. 2 individus ont été tués distinctement, dans un premier temps. En après-midi les criminels ont été pris sous le feu des militaires.

Puis le ratissage mené dans la localité d’Oued Bouayache près de la commune d’El-Ancer à Jijel en 5e Région Militaire, le détachement de l’Armée Nationale Populaire a abattu, un troisième autre terroriste. 

Les chefs de l’armée algérienne réitèrent qu’ils gardent la vigilance et l’engagement des forces de l’institution afin de préserver la sécurité et la stabilité de l’Algérie. Pays où les projets terroristes demeurent après bien plus de 30 années que le fléau a éclaté.

Trois mitraillettes, cinq chargeurs chargés et une grenade ont été saisis au cours de l’opération, ont ajouté la source de la défense algérienne, de la 5ème Région Militaire. D’autres équipements ont été aussi trouvés dans la cache aménagée sous le sol forestier. Il s’agit d’un panneau photovoltaïque, ainsi que douze sac-à-dos contenant une grande quantité de munitions, sept appareils de communication, des effets vestimentaires, des médicaments et des produits alimentaires.

L’opération s’est déroulée avec un accrochage avec le dangereux groupe terroriste, dont l’identité, des trois personnes éliminées, sera donnée ultérieurement. Il est rare que tant de terroristes, un nombre de trois n’est pas anodin, soient éliminés. Mais ce n’est guère impossible.

Par ailleurs un terroriste s’est rendu, dimanche 29 novembre 2020, aux autorités militaires à Tin Zaouatine en 6e Région Militaire. Il s’agit du dénommé « Ben Khia Aïssa » qui avait rallié les groupes terroristes en 2018 au niveau des frontières maliennes. Ledit criminel avait en sa possession un lance-roquettes RPG-2 et trois (03) roquettes, un (01) fusil mitrailleur de type G3 et un (01) chargeur de munitions garni.

3 réflexions sur “3 terroristes abattus à Jijel”

  1. Ping : Le terroriste Abou-Dahdah, au maquis depuis 1994, appréhendé à Jijel. – A.I.C.D.

  2. Ping : Khaled Nezzar reveint en Algérie, une justice qui s’auto-dénonce. – A.I.C.D.

  3. Ping : Des armes découvertes à dans la suite aux indications du terroriste appréhendé. – Algérie-Infos-Critiques & Droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *